Si les autres savaient…

 logo 6

Si les autres savaient …

Si les autres,
ceux qui n’ont jamais entendu parler de l’OREE,
savaient qu’il existe une façon d’être seul
et de n’en être pas trop malheureux,
l’Association décuplerait son potentiel,
Y en a-t-il vraiment ?
Oui, il y en a encore qui ne connaissent pas l’OREE.
Nous avons du pain sur la planche !
Si les autres,
ceux qui connaissent l’OREE, mais n’osent y entrer,
savaient comme on peut transformer sa vie solitaire
par l’agrément répété de loisirs variés en bonne compagnie,
ils nous rejoindraient.
Montrons nous suffisamment que l’OREE,
c’est la joie d’être ensemble
et d’accueillir de nouveaux amis pour élargir le cercle ?

Si les autres,
ceux qui sont à l’OREE, mais participent peu,
savaient le bonheur de s’épanouir dans la chaleur de liens amicaux,
ils sortiraient plus souvent de leur coquille.
Partageons-nous assez l’équilibre personnel
que ce réseau de connivences nous apporte ?

 

Si les autres,
ceux qui participent si gentiment
mais ne prennent jamais de responsabilités,
savaient à quel point on peut, en s’investissant,
s’enrichir et faire reculer ses propres limites,
il n’y aurait pas assez de jours pour tout réaliser.
l’OREE n’est pas une société secrète,
un réseau clandestin s’auto-protégeant.
l’OREE, c’est bien, c’est dynamique, c’est ouvert,
et ça peut se crier sur les toits !